L’Affaire Coffee House : 1ère partie

Bonus Track ♥ : 커피하우스 (Instrumental) | Coffee House – BO

C’est un fait : Coffee House, envers et contre toute la perplexité que tu as pu m’inspirer, je t’aime.  Et oui. JE. ME. SUIS. FAITE. EU. DAMNED. Comme tout c’est fait à l’insu de mon plein gré – mais SI je vous assure – j’ai décidé de mener une petite enquête sur ce coup de cœur… Déconcertant.

(Précision : à l’heure où j’écris ces lignes l’épisode 8 vient seulement d’être diffusé. Ce qui va suivre n’est donc basé que sur le début du drama.)

Théorie de l’AG

Elaborée par Serendipity, l’Aspirational Gap est l’écart qui peut exister entre ce qu’un drama souhaite nous proposer et la façon dont nous spectateurs y répondons. Si nous adhérons à la proposition du drama, nous obtenons un *MATCH* (c’est dans le mille et tout va bien dans le meilleur des mondes). Si on s’en fiche comme de l’an 40 ou si on la rejette, on  obtient un *GAP* (soit un fossé plus ou moins large qui peut s’avérer, le cas échéant, in.fran.chis.sable. Euh… CE ? PT ?).
La beauté de cette théorie est qu’elle est  relative à l’expérience personnelle que chaque spectateur fait d’un drama. Il n’y a donc pas de bon ou de mauvais résultat mais un écart plus ou moins grand qui explique (en partie) notre engouement (ou pas) pour le drama en question.

Testons donc cette petite trouvaille sur Coffee House.

CH – Proposition n°1 : me faire aimer SEUNG-YEON (Ham Eun-Jeong). Sa maladresse, sa bonne volonté, sa naïveté. Son père, son frère, sa grand-mère. Tout.

* GAP *
En même temps, ça ne pouvait pas tomber plus mal : mon taux de gentilles filles naïves et maladroites vient juste d’être atteint pour au moins… Euh… Les dix prochaines années ? Une de plus et c’est l’OVERDOSE. Donc Seun-Yeong t’es mignonne mais merci de rester à distance. Et non tes faux-airs de Go Mi-Nam n’y changeront rien.

Même chose pour ta famille. Mon empathie a l’air de s’être  immunisée contre tout ce qui te concerne. Dans d’autres circonstances j’aurai sûrement apprécié la nonchalance de ton frère, l’attitude envahissante ta grand-mère et les délires éthyliques de ton père… Mais là je frôle l’indifférence.

Suivant ?

CH – Proposition n°2 : graver le sourire de JIN-SOO (Kang Ji-Hwan)  dans mon esprit histoire de ne pas oublier qu’il ne faut JAMAIS s’y fier.

*MATCH *
Au bord de la schizophrénie
pourrait être le titre de son prochain roman. Ou de sa vie. Comprenez que son sourire  n’est QUE la partie visible de l’iceberg. Multi-facettes, Jin-Soo  peut passer du ringard-au-sac-à-dos-qui-écoute-le-son-des-coquillages au bellâtre-galopant-dans-une-prairie-sur-un-cheval-nommé-Andromeda sans complexe. Machiavélique à ses heures, son goût pour les stratagèmes tortueux est à l’image de sa passion pour les dominos colorés : élaboré-appliqué-précis.

Mais sous ses airs de petit rongeur traqué, que cherche-t-il vraiment à éviter ?

CH – Proposition n°3 : me faire compatir au sort d’EUN-YEONG (Park Si-Yeon) poursuivie par JI-WOON (Jeong Woong-In) son ex-fiancé.

*MATCH*
Un résultat dont je suis la première surprise.
Je maintiens que dans les tous premiers épisodes, leur conflit ne reposait sur rien. Oui, Ji-Woon a trompé Eun-Yeong avec une de ses amies alors qu’ils étaient fiancés, d’accord. Froideur, fermeté, dédain auraient été somme toute légitimes. Mais Eun-Yeong en hystérique disproportionnée ou incapable de descendre et de claquer la porte d’un taxi ? Euh. Non. Pardon ? L’effet comique vous dites ? Ah. Mais ça ne m’a pas fait rire non plus. Et Ji-Woon  ? Je me fichais complètement de son personnage. Du coup, pas la moindre satisfaction sadique à le voir manipulé par Jin-Soo. Et puis est arrivée leur altercation à la fête d’anniversaire. En quelques instants, les mots blessants de Ji-Woon et l’émotion d’Eun-Yeong ont su créer cette tangibilité qui me manquait. La tangibilité de leur relation passée, sans laquelle j’aurais sûrement lâché ce drama à l’épisode 3 .

L’Affaire Coffee House : 2e partie


Articles relatifs :
Coffee House BO : Track 03
L’Affaire Coffee House : 3e partie
Coffee House : Pages 3 & 4
Coffee House : Pages 1 & 2
Un petit café ?

7 réflexions au sujet de « L’Affaire Coffee House : 1ère partie »

  1. SY est vraiment trop neuneu, elle est agaçante au possible.
    L’évolution de la relation JS-EY est intéressante, au fur et à mesure des épisodes (notamment le 9 et la super récap sur dramabeans).
    Au plaisir de lire la suite de tes posts ! ^^

    1. Bonjour Denali et bienvenue !

      J’ai eu beaucoup de mal avec SY au début et puis à la fin de l’épisode 6 ça a commencé à s’arranger…
      J’ai beaucoup aimé le début du l’épisode 9 : la fête, l’ascenseur, le toit. As-tu vu l’épisode 10 ?

      au plaisir de te recroiser au fil des posts ^^

  2. Ouiiiiiiii ! Quel cliffhanger, la fin du 10 ! Du coup, je n’ai pas pu m’empêcher d’écrire un chti quelquechose sur soompi. ^^

    J’attends la preview du 11 avec impatience, quoiqu’avec la mort de Park Yong Ha, peut-être que le scénariste et le réalisateur vont changer leur fusil d’épaule, étant donné l’état dans lequel est PSH. T_T

    A plus tard, Choufy !

    1. lol C’est clair.

      Ce drama est assez déroutant (dans le bon sens du terme) et je suis in.ca.pable de prévoir où il va nous mener.

      Le décès de Park Yong Ha va peut-être changer la donne effectivement…

      Les BTS d’EY qui prend le train sont peut-être une pirouette scénaristique pour laisser de la marge à PSH ?

  3. L’aspect inattendu est également ce qui me plait le plus dans ce drama, en plus de la cohérence des comportements (celui de Jin Soo en particulier, même s’il semble a priori détestable) et de Eun Young, la femme forte qui va oser briser les vieilles habitudes.

    Moi qui évite en général de suivre des dramas ‘en live », tant j’ai été déçue par le passé, j’espère qu’il en sera autrement pour celui-ci, en particulier pour la fin (parce que la bise sur le front dans « Prosecutor Princess » m’a laissée, euh, avec une envie de dire « WTF? »^^).

    Je me demande ce qu’il faut penser de cette histoire de train sans compter les textes des previews. Le monde du show-biz, coréen en particulier, étant ce qu’il est, il me semble impensable que PSY s’éloigne trop des plateaux, mais oui, tu as peut-être raison sur le fait que le directeur et le scénariste lui laissent ainsi du temps suite à cette tragédie (qui, au passage, m’émeut encore énormément).

    A quand la 2è partie de Coffee House sur ton blog ?

    1. Ah les dramas en live…
      Ma première expérience a été avec YAB et je me suis retrouvée à gérer jour et nuit avec 3 autres personnes un projet international pour les fans via Soompi et Viikii. Je ne sais toujours pas ce qui m’a pris à cette époque. Mon addiction était complètement délirante °_°a;;;;

      Après double déception avec Cinderella’s Eonni et Personal Taste… Ce qui ne m’a visiblement pas calmée vu la situation Coffee House lol Je n’ai pas vu PP, tu me le conseillerais ?

      Sur la question du suicide, ce cas est loin d’être isolé et c’est ce qui rend la chose inquiétante. Il y a d’un côté la fiction qu’on nous offre avec des personnages plus attachants les uns que les autres et puis ces tragédies qui nous sautent à la figure et qui devraient quand même les pousser à remettre en question le système de leur industrie.

      Dans la mesure du possible, j’essaie de ne pas tirer trop de conclusion par rapport aux previews. L’histoire du train : escapade romantique pour EunSoo ? ;p
      Plus sérieusement un petit coin de mon cerveau reste traumatisé par la version bouquin de Coffee House. Je crains un peu le retour de bâton avec des valeurs du type [SPOILER] EY serait le passé que JS doit laisser derrière lui pour ouvrir son cœur à la légèreté de SY et s’envoler avec elle vers les USA [/SPOILER] AHEM.

      Mais bon il semblerait que l’amour soit aussi un acte de foi, alors à partir du moment où j’ai fait ma déclaration à CH je combats mes craintes et avance les yeux fermés… En ouvrant de temps en temps un œil quand même hein🙂

      La 2e partie : J’y travaille, j’y travaille lol Mais c’est sur EY et la relation d’EY & JS, ce qui n’est pas une mince affaire…

  4. Je crois que notre premier drama nous met dans un état d’addiction qui nous pose question, après coup. Il y aura toujours un pincement au coeur en y repensant, non ? Tu es donc sur Viikii ! Participes-tu à d’autres projets depuis ?

    Pour PP, tout dépend de tes attentes en matière de drama (j’ai noté que l’effet de surprise et un + pour toi). Hormis certaines scène dans l’épisode de fin, PP est recommendable. Si tu as aimé YAB, je suppose que tu connais « Coffee prince » aussi ?

    On en sait donc plus sur l’histoire du train désormais, c’est plutôt sur le « nouveau Jin Soo ou pas » que les interrogations demeurent désormais. Le fait que tu utilises un cybercafé signifie-t-il que tu n’as plus la possibilité d’écrire depuis chez toi ? Les filles de soompi, ytl et axerine en particulier, s’inquiètent de ton absence et silence, surtout qu’elles ont un projet (intéressant) derrière la tête dans lequel t’impliquer. Chui à moitié addict du thread, d’ailleurs, lol – obligée, avec plus de 40 pages à lire en quelques jours !

    Youhou! J’ai vu que tu as rédigé la 2è partie mais je n’ai pas encore pris le temps de répondre. Mianhae.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s